C’est dans le département de la Dordogne que l’on trouve la dernière grotte ornée majeure de France et ouverte au public, à l’endroit de la Grotte de Font de Gaume. Situéês dans la commune des Eyzies-de-Tayac, les parois de la grotte comptent pas moins de 200 gravures et peintures magdaléniennes. Un site exceptionnel à découvrir incontestablement en famille, en amoureux ou entre amis.

Découverte de la fameuse grotte

La grotte de Font de Gaume et ses délicates œuvres polychrome ont été découvertes le 12 Septembre 1901 par Denis Peyrony, Louis Capitan et Henri Breuil. Cette découverte s’est passée 4 jours seulement après la découverte de la grotte des Combarelles. Bien connue des habitants et des enfants, diverses fouilles ont été effectuées par la suite, afin de découvrir des concrétions et autres. En 1902, la grotte de Font de Gaume est déjà classée au titre des Monuments Historiques. Elle s’ouvre à mi-hauteur d’une falaise de calcaire et s’étale sur 120m de long et 2 à 3m de largeur pour 8m de hauteurs. Le peu d’espace laissé par l’étroiture, le Rubicon, a contribué à la bonne conservation des œuvres qui s’y trouvaient. Diverses œuvres, soit plus de 200 gravures et peintures, dont certaines sont polychromées.

Admirer des œuvres pariétales

En visitant la grotte, on pourra admirer divers signes géométriques, dont des tectiformes, des quadrilatères et des signes en X ; des animaux (aurochs, mammouths, bisons, chevaux, lion, loup…) ainsi que des figures anthropomorphes (vulve, silhouette). La grotte est bien connue pour ce qui pourrait être la parade sexuelle des rennes. Depuis 1979, la grotte de Font de Gaume est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et compte parmi les Sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère. Si autrefois, le site recevait beaucoup de visite, plus de 1 000 personnes, il ne reçoit plus que 80 personnes par jour depuis 2013 en raison de la conservation des œuvres.